Projet DIG-IT-ALL : des jeunes femmes formées aux fondamentaux des TICs reçoivent leurs attestations

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

(Togo First) – Dans la capitale togolaise, douze femmes ayant pris part du 19 au 28 mars 2019 à une formation aux TICs organisée dans le cadre d’un projet dénommé DIG-IT-ALL, viennent de recevoir leurs attestations.

Conçu par des étudiants en fin de cycle en France, ce projet consiste à créer une maison numérique qui servira de point d’accès pour les jeunes femmes togolaises, les aidera à améliorer leur compétitivité sur le marché du travail et à accroitre leur potentiel social.

Selon Laurène Kiteba Simo, porte-parole des formateurs, il se justifie en ce que l’accès au digital est très restreint en Afrique et plus encore pour les femmes. Concrètement, la maison digitale devrait offrir des cours informatiques à la cible du projet.

La fondation TEOLIS SA a soutenu ce projet car « il répondait  à l’un des objectifs de la fondation : celui d’apporter à travers le numérique, de nouveaux modes d’apprentissage et d’en faciliter l’accès aux personnes vulnérables, notamment aux jeunes et aux femmes », affirme Carine Afutoo, coordinatrice de la fondation.

Dans le même souffle, Michel Bagnah, président du Conseil d’administration de TEOLIS SA, fournisseur d’accès internet au Togo, indique que l’idée, en soutenant ce projet est de « participer à l’effort d’éducation et de transformation digitale de la population togolaise, en accord avec l’université de Créteil ». Unanimement, les participantes, dans leurs diversités, ont souligné la valeur ajoutée de cette  formation à leurs connaissances et compétences.

En dehors de l’éducation, la fondation TEOLIS SA intervient dans la santé et l’environnement.

Séna Akoda

Fermer le menu